[./semeillan.html]
[../pages-zoom/listrac-medoc.html]
[./semeillan-naissance-jander.html]
[./semaeillan-fusion.html]
[../terroir/terroir-ecouter.html]
[../cepage/terroir-cepage.html]
[../viticulture/ecologie.html]
[../fiches-techniques/fiches.html]
[../millesimes/millesime.html]
[../contact/contact.html]
[../version-anglaise/index.html]
[../infos/mentions-legales.html]
[../index.html]
[../primeurs/les-primeurs.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
COMMUNE DE LISTRAC-MEDOC, Appellation d’ Origine Contrôlée

Déjà très renommée au 18ème siècle, la commune connaît un grand regain de faveur au début de ce siècle. En 1913, Listrac est, avec 1380 hectares de vignes, une des plus importantes communes viticoles de la presqu’île Médocaine. Au début du 20ème siècle, Listrac, qui est situé à une trentaine de kilomètres au nord de Bordeaux, prend le nom de Listrac-Médoc pour le différencier le Listrac de Durèze (70 km au sud-est de Bordeaux). C’est en 1957 que le Ministère de l’Agriculture accorde aux vins issus de cette commune le bénéfice de leur propre appellation : Listrac-Médoc, jusque-là déclarée en Haut-Médoc. Situé à l’intérieur des terres entre Margaux et Saint-Julien, Listrac est « le toit » du Médoc et culmine fièrement à 43 mètres d’altitude. Cette situation élevée et un peu éloignée de la Gironde détermine un microclimat spécifique plus frais mais aussi plus sec. Les brouillards en provenance de la Gironde atteignent plus difficilement le vignoble et par conséquent l’état sanitaire des raisins s’en trouve favorisé. Les pentes naturelles favorisent le bon drainage des sols, la relative fraîcheur du climat favorise la maturation lente et régulière. Les magnifiques croupes de graves pyrénéennes et de graves garonnaises sont majoritairement plantées de Cabernet Sauvignon tandis que sur le plateau calcaire domine le Merlot. Ces sols font la richesse de ce terroir frère de celui de Moulis ; d’où une parenté dans les vins qui réunit souvent les deux appellations dans l’esprit des amateurs.
Aujourd’hui, la commune compte 780 hectares de vignes : une vingtaine de crus bourgeois et une cave coopérative font la renommée de cette commune.